La plage d’Alex Garland – Le livre


Premières phrases :
C’était à Bangkok, sur Khao San Road, que j’ai entendu parler de la plage pour la première fois. Khao San Road est le domaine réservé des routards. Presque tous les immeubles ont été transformés en hôtel bon marché ; on y trouve des cabines téléphoniques climatisées pour les appels à longue distance ; les cafés passent les derniers films d’ Hollywood en vidéo et on ne peut pas faire trois pas sans tomber sur un étalage de cassettes pirates. La fonction principale de la rue est de fournir un sas de décompression aux voyageurs à peine arrivés en Thaïlande ou sur le point d’en partir ; une transition entre l’Est et l’Ouest.

Pourquoi ce livre :
Parfois, quand je suis en manque d’inspiration, j’aime écumer les recommandations amazon, je sélectionne un livre que j’ai aimé et je navigue dans les choix que le site me propose. Et là, en recherche de dépaysement, je suis tombée sur plusieurs ouvrages, dont « la plage d’Alex Garland ». Le résumé m’a de suite plus, alors je l’ai commandé dans la foulée et commencé dès son arrivée ! Je n’avais aucune idée à ce moment-là que c’était le livre dont était tiré le film du même nom avec Leonardo Dicaprio !
Les livres que j’ai commandés le même jour, et dans la même veine sont : Flash ou le grand voyage de Charles Duchaussois et Malevil de Robert Merle (les connaissez-vous ?)

la plage Maya Bay

La plage du film – Maya Bay source

Mon avis sur le livre:

J’ai commandé ce livre sans savoir que c’était « la plage » du film du même nom. Je me suis aperçu, par la même occasion, que je n’avais jamais vu le film ! (si si je vous jure) alors que j’étais persuadée du contraire.
La plage, c’est l’histoire de Richard, routard de son état, qui débarque à Bangkok âpre moult voyage et vagabondage. Dans une guest-house de Khao San Road où il dort – ou du moins, il aimerait bien tenter de dormir – un type paumé lui parle toute la nuit, d’une « putain de plage » au travers de la maigre cloison qui sépare les deux chambres. Au matin, Richard retrouve le mec mort, il s’est suicidé. Mais avant de mettre fin à ses jours, Mr Duck ( de son faux nom) lui a dessiné un plan pour rejoindre la fameuse île et la punaiser sur la porte de sa chambre.
Dans cette guest-house Richard fait la connaissance d’un couple de jeunes Français – Étienne et Françoise – et d’un commun accort ils décident tous les trois de partir à la recherche de cette plage située sur une ile interdite.
Après avoir traversé la Thaïlande, et après moult aventures les voilà sur l’ile. Une ile, et surtout une plage paradisiaque où vive une communauté de hippies.
Mais tout n’est pas aussi rose que cela pourrait l’être sur cette ile : travail obligatoire, rivalité entre membres de la communauté, jalousie, trafiquant de drogue…

Alors, je dois vous dire une chose : j’ai surkiffé (et le mot est faible) ce livre !
Un big coup de cœur que j’ai avalé bien installé dans ma chaise longue pendant la canicule bretonne. Niveau climat , j’étais dans l’ambiance, la plage paradisiaque — et les hippies — en moins.
J’ai aimé découvrir le côté sombre de la Thaïlande (paumé, narcotrafiquants), et cette plage * soupire * comme elle doit être magnifique. J’ai adoré le récit de Richard ( car oui, c’est lui qui nous raconte son histoire) sur sa vie dans la communauté de l’ile et ses délires paranoïaques.

J’ai tellement aimé le livre que le soir même j’ai voulu visionner le film.
la plage filmFatale erreur, car le film est (pour moi) bien, bien en dessous du livre ! Je l’ai trouvé complètement raté, trop psychédélique, pourtant certains passages du livre le sont aussi, mais je les ai trouvé mal retranscrits.
Et puis pourquoi avoir rajouté cette histoire d’amour/trahison entre Richard et Françoise ? J’ai été déçue aussi, car dans le film il manque Jed, un personnage du livre que j’aimais bien.
Bref finalement, je suis contente de ne pas avoir vu le film avant d’être tombée sur ce livre, car je ne l’aurai probablement pas lu.

Alors un petit conseil : ceux qui ont vu le film précipitez-vous sur le livre et inversement si vous n’avez pas encore vu le film lisez le livre d’abord (seulement ?)
Pour ma part, il est fort possible que je le relise très prochainement, car j’ai très envie de retourner sur cette plage !

La plage d'Alex Garland

La plage d'Alex Garland
10

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

10/10

    L'HISTOIRE

    10/10

      En résumé

      • ❤ Un livres coup de coeur ❤

      Infomations

      • Le Livre de Poche (1 mai 1999)
      • 474 pages
      • 7.60 €

      2 commentaires

      • Violette
        1 juillet 2017 à 19 h 47 min -

        ah c’est le livre du film! Je ne savais pas qu’il existât! Pourquoi pas, en effet?

        • Chinouk
          3 juillet 2017 à 12 h 27 min -

          oui, oui ! si tu as apprécié le film, jette toi sur le livre qui est LARGEMENT meilleur !

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Aller à la barre d’outils