Les petites épiceries de mon enfance de Mekyeong Lee


Mekyeong Lee Les petites épiceries de mon enfancePremières phrases
Cela fait près de vingt ans que je dessine des petites épiceries. Je n’avais pas réalisé qu’autant d’années avaient passé. J’ai tout à coup l’impression de vivre à une époque inconnue. Depuis ma rencontre avec la petite épicerie de Gwaneum en 1997, je n’ai plus arrêté de chercher des Gumeong gagae pour les dessiner. Dès que j’ai un peu de temps, je prends la route sans destination précise ; j’ai dû parcourir toute la Corée à présent.

Pourquoi ce livre
La couverture de cet ouvrage m’a tapé dans l’œil ! N’est-elle pas juste sublime? J’aime beaucoup l’architecture asiatique, ici l’auteur nous emmène en Corée, un pays que je ne connais pas suffisamment. Cet ouvrage magnifique va donc être l’occasion d’en découvrir plus sur ces fameuses petites épiceries coréennes. Je dois vous avouer que c’est surtout pour les sublimes dessins de Lee Mekyeoung que j’ai craqué.

Mekyeong Lee Les petites épiceries de mon enfance

Mon avis sur Les petites épiceries de mon enfance de Mekyeong Lee

Dans ce magnifique ouvrage, nous découvrons les dessins de Lee Mekyeoung, une dessinatrice sud-coréenne, qui depuis plus de vingt ans parcourt son pays à la recherche de ces petits commerces d’un autre temps.

Au travers de petites chroniques, elle nous raconte ses souvenirs d’enfance, des anecdotes sur certains lieux qu’elle a dessinés. Elle nous partage aussi son quotidien d’artiste peintre, son travail de recherche pour trouver ces différents lieux.

C’est une sorte de travail de mémoire qu’elle a effectué, et effectue encore, puisque la Corée étant en perpétuel mouvement — tout se construit et disparaît très vite — , bon nombre de ces petites échoppes qu’elle a dessinées n’existent plus. Les lieux sont soit rasés, soit abandonnés à la mort de leurs gérants. Personne ne prend la relève de ces petits commerces de quartier.

J’ai trouvé ces petites chroniques très intéressantes, mais le gros point fort, pour moi, de ce beau livre, ce sont les dessins sublimes de Lee Mekyeoung et nous sommes gâtés, car ils sont nombreux. La délicatesse du trait, l’émotion qui s’en dégage tout est sujet à s’attarder de longues minutes sur chaque page. Le moindre petit détail à son importance.

Ils sont, de plus, très bien mis en valeur dans un ouvrage de très bonne qualité. Les pages sont épaisses et ont un joli grain. Le papier n’est pas blanc, mais légèrement beige, j’aime beaucoup, car cela donne une sensation de douceur et de nostalgie à l’ensemble.

J’aimerais beaucoup avoir la chance de pouvoir voir en vrai — et en taille réelle — les œuvres présentes dans le livre.

Mekyeong Lee Les petites épiceries de mon enfance

Les petites épiceries de mon enfance de Lee Mekyeoung est clairement un livre que je vous recommande si vous avez une affinité avec l’Asie. C’est un livre qui va rester un moment sur ma table basse et que je vais feuilleter régulièrement.

Les petites épiceries de mon enfance de Mekyeong Lee

9

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

LES DESSINS

10.0/10

Infomations

  • Philippe Picquier (4 octobre 2018)
  • 208 pages
  • 26.50 €

4 commentaires

  • manU
    9 octobre 2018 à 9 h 40 min -

    Magnifique ! Il me le faut !

    • Chinouk
      11 octobre 2018 à 12 h 36 min -

      oui il est juste splendide !

  • hélène
    11 octobre 2018 à 10 h 34 min -

    Très tentée !!!

    • Chinouk
      11 octobre 2018 à 12 h 36 min -

      Il y a de quoi 🙂 c est un très bel objet livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk