Les vertiges de la forêt de Rémi Caritey


Les vertiges de la forêt de Rémi CariteyLa collection «  Petite philosophie du voyage  » invite Rémi Caritey, forestier, à chanter les bois et les futaies. Espace de calme, de vie et de liberté, la forêt, poumon vert de la planète, abrite sous ses frondaisons un univers riche et secret. Prodigues en fruits, sources de légendes, les arbres y sont le refuge du rêveur et la providence du promeneur.

Premier paragraphe :
Le Karité est un arbre commun en Afrique de l’Ouest, réputé pour ses vertus cosmétique et parfois culinaires. Ainsi, aux yeux de chaque Africain à qui je me présente, moi dont le nom est Caritey, je prends la figure de cet arbre dont l’extrait nourricier et odoriférant embellit l’épiderme et la chevelure des femmes. A chaque fois, cette homonymie déclenche l’étonnement puis le rire de mes interlocuteurs. Amoureux des arbres autant que du continent noir, pouvais-je hériter d’un meilleur patronyme ?
Pourquoi ce livre ?

Parce que j’aime la forêt et que je souhaite continuer à découvrir cette petite collection d’essais
Note : 7/10
Mon avis :
Rémi Caritey , ce photographe-grimpeur-récolteur de graines d’arbres, est un amoureux de la forêt. Il parcourt et grimpe toutes les forêts de France jusqu’à la canopée, endroit qu’il considère comme un nid douillet, pour récolter les graines et aider les arbres à se reproduire. Il voyage à la cime des arbres et s’y sent comme chez lui.

« Marcher vers un arbre, le découvrir, c’est mettre en éveil ses cinq sens et activer dans son cerveau les myriades de connexions qui véhiculent ces informations. » p50
« Embrasser le tronc du tilleul, d’un érable, ou d’un charme, c’est étreindre la vie. » p50

Ce n’est pas facile de parler de ce petit livre qui est tout en douceur et que j’ai avalé d’une traite bien calé dans mon canapé avec un CD d’ambiance de la forêt, cette forêt que j’aime aussi beaucoup parcourir, mais sur les sentiers et non sur les cimes.
Rémi Caritey nous rappelle que les arbres sont magnifiques si on prend le temps de les observer : Les couleurs flamboyantes des érables dans les Appalaches par exemple, ou bien les cerisiers en fleurs du Japons et je ne peux qu’être de son avis.
Un petit livre que je relirai, aux beaux jours, assis sur un tronc, dans la forêt, pour pouvoir agrémenter ma lecture des effluves de pins que j’adore.

Les Vertiges de la forêt, Petite déclaration d’amour aux mousses, aux fougères et aux arbres – Editions Transboréal (2 avril 2011)Collection : Petite philosophie du voyage – 90 pages -8.00 €
Découvrez d’autres titres de cette collection chez Transboréal

14 commentaires

  • keisha
    15 octobre 2012 à 20 h 03 min -

    Pfff, il me tente, forcément! Il me faut aussi de la verdure…

    • admin
      16 octobre 2012 à 10 h 48 min -

      Milou, Keisha, si vous voulez, je peux l’envoyer à l’une de vous 2 qui l’enverra à l’autre, qui me le renverra après 🙂

      • keisha
        18 octobre 2012 à 8 h 56 min -

        J’hésite j’hésite, pas pour l’instant en tout cas (et j’ai vérifié, il n’est pas à la bibli)

      • Minou
        20 octobre 2012 à 9 h 30 min -

        Merci beaucoup pour cette proposition ! J’habite en Belgique par contre, ce ne sera pas un problème pour les frais postaux ? Si non, j’accepte avec plaisir, encore merci ! 🙂

        • admin
          23 octobre 2012 à 14 h 53 min -

          aucun problème 🙂 Je t’envoie un message pour ton adresse.

  • Minou
    15 octobre 2012 à 20 h 49 min -

    Ca fait très longtemps qu’il me tente, mais j’ai trop attendu et il a disparu de la librairie… Je guetterai son retour grâce à toi. 😉

    Bravo pour le challenge réussi en peu de temps et bonnes futures découvertes !

  • Flo
    18 octobre 2012 à 13 h 46 min -

    Je l’avais feuilleté en librairie car intéressée par le sujet et il ne m’a pas fait bonne impression dans le sens où il m’a semblé que l’auteur évoquait surtout des anecdotes plus qu’une philosophie globale sur la question. C’est une collection dont je me méfie un peu après 4 lectures et comme le livre n’est pas à la biblio j’ai préféré botter en touche (le livre que j’ai choisi à la place ne m’a pas séduite pour autant finalement !).

    Sinon, rien à voir (quoique), j’ai publié la semaine dernière un bilan à 6 mois du projet non fiction. Je ne sais pas si tu as vu/lu l’article (accessible soit dans la colonne de gauche, rubrique « projet non fiction », soit en seconde page du blog). Si tu es toujours intéressée pour participer, merci de commencer par le lire (+ les règles de base) avant de postuler et, si tu ne pars pas en courant après lecture (voir également les commentaires et mes réponses qui complètent le billet), n’hésite pas à te manifester. La nouvelle session débute samedi mais tu peux faire signe en cours de session, le tout étant de publier un billet à temps après validation de ton inscription.

    Peut-être à bientôt !

    • Chinouk
      18 octobre 2012 à 13 h 56 min -

      Pour le moment, je n’ai pas été déçue de cette collection. Il est vrai que ton impression sur ce livre est la bonne, mais il m’a bien plu Pour ton billet, oui je l’ai lu, il me semblait que j’avais posté un message, j’y retourne donc! 🙂

      • Flo
        18 octobre 2012 à 14 h 40 min -

        J’ai bien eu ton message (mais jamais eu le premier !).

        Le souci, c’est que ce qui m’intéresse et ce qui est annoncé dans le titre de la collection, c’est l’aspect « petite philosophie », donc pas uniquement les petites aventures de l’auteur, aussi charmantes soient-elles. Merci de me confirmer que j’ai bien fait de passer mon tour étant donné mes attentes. Je vais tenter encore le coup avec « Le goût de la politesse » et, si la bibliothèque daigne le mettre en rayon un jour (livre en cours de traitement depuis des mois !), « La soif d’images ». Si les deux me font bonne impression, alors je verrai avec les quelques titres dont dispose ma biblio mais côté investissement je crois que je vais arrêter.

        • Chinouk
          18 octobre 2012 à 15 h 18 min -

          Comme je l’avais proposé à Keisha, je peux te le prêter, car j’ai vraiment envie de faire découvrir ce petit livre, qui quand même vaut le détour, puis en y réfléchissant plus, finalement, ce n’est pas qu’une suite de petites aventures et l’auteur sait bien nous faire partager sa passion de la forêt.

          La soif d’images sera ma prochaine lecture aussi 🙂

          • Flo
            18 octobre 2012 à 18 h 20 min -

            Merci beaucoup pour ta propal ! Je ne peux pas l’accepter en ce moment car je vais déménager mais si ça tient toujours pour décembre ou janvier, pourquoi pas 🙂

            Je n’avais fait que feuilleter le livre pour m’en faire une idée générale avant achat donc je ne le juge pas d’office non plus. D’ailleurs, j’avais procédé ainsi pour « Le cantique de l’ours » et avais été convaincue … jusqu’à ce que je le lise réellement et que je sois déçue. Disons que je crains avoir pas mal d’attentes envers cette collection et, après avoir lu « L’écriture de l’ailleurs » (j’ai cru comprendre que tu en avais pas mal entendu parler :D), qui est exactement ce que j’attends de ce genre de livre, je suis toujours un peu déçue par le reste.

            « La soif d’images », je ne sais pas quand je le lirai car il semble bloqué quelque part dans la tuyauterie de la biblio. Le jour où je l’aurai enfin en main, il a intérêt à me plaire ! 😉

          • Chinouk
            23 octobre 2012 à 14 h 51 min -

            Pas de pb 🙂

  • Marilyne
    20 octobre 2012 à 11 h 08 min -

    Ravie de découvrir tes pages via le projet de Flo. Je m’arrête évidemment sur ce billet car j’explore actuellement cette collection ( on ne se demande pas pourquoi et par qui ;)). Celui-ci fait partie des cinq titres que j’avais choisis, ta présentation et les échanges en commentaires me donnent une idée bien précise de cette lecture, et je ne regrette pas ce choix à venir 🙂

    • admin
      23 octobre 2012 à 14 h 55 min -

      Bienvenue Marilyne, j’irai bientôt faire un tour chez toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *