L’envers du Temps – Wallace Stegner


livre envers du temps wallace stegnerPremières phrases
La grande route qui rejoint Salt Lake City par l’ouest contourne l’extrémité méridionale du Grand Lac Salé à hauteur de Black Rock et de ses grèves miteuses, oblique vers le nord en laissant derrière elle les fumées des hauts-fourneaux, pique vers le lit asséché du lac, où, il y a longtemps, les dômes du Saltair Pavilion se dressaient comme une exhalaison d’Arabie, puis elle s’oriente de nouveau vers l’est. Là-bas droit devant, par delà l’étendue blanche, la ville est un mirage ou une peinture murale : des tours d’affaires, puis des maisons et des rues encaissées, et enfin la paroi montagneuse.

Pourquoi ce livre
J’ai découvert Wallace Steigner avec «La montagne en sucre» , un gros pavé de plus de 980 pages. Je dois vous avouer avoir mis un temps avant de me lancer dans cette lecture: en général, je ne me lance pas dans la découverte d’un auteur avec un si gros pavé. L’histoire était tellement tentante et les avis des copinautes m’ayant confortée dans mon choix, j’ai tourné la première page. Dès les premières lignes, j’ai su que j’allais adorer ce livre et cet auteur qui, rappelons-le tout de même, a compté parmi ses étudiants : Thomas McGuane et Edward Abbey, rien que ça !
«L’envers du temps» étant la suite de «La montagne en sucre», je ne pouvais que me jeter sur ce livre dès sa sortie chez Gallmeister.

Mon avis sur L’envers du Temps de Wallace Stegner

Dans «l’envers du temps», on retrouve Bruce Mason, le fils aîné mal aimé de Bo et Elsa, qui est à présent à la retraite après une belle carrière en tant qu’Ambassadeur. Bruce pensait avoir définitivement tiré un trait sur sa famille et ne plus remettre les pieds dans la ville de Salt Lake City où il a grandi. Le décès de sa tante l’oblige pourtant à y revenir pour quelques jours, le temps d’enterrer la vieille dame dont il est le seul membre de la famille.

Son passage express dans la ville va être l’occasion de revoir des lieux où il a vécu avec ses parents. Il va s’apercevoir que la ville ne ressemble plus du tout à la ville qu’il a quittée quand il était étudiant. Son retour dans les lieux de son adolescence va faire ressurgir des souvenirs lointains.

Le récit va osciller entre présent et réminiscences du passé. Son adolescence, ses amis, son premier amour…

«L’envers du temps» est – comme je l’ai déjà dit – la suite de « la montagne en sucre » mais il peut parfaitement se lire indépendamment de celui-ci. Même si je pense qu’il faille avoir lu le premier pour ressentir toute la puissance émotionnelle de celui-ci.

Quel plaisir cela a été de retrouver Bruce Mason. J’étais tellement triste d’abandonner les Mason quand j’ai tourné la dernière page de « la montagne en sucre ». En apprendre plus sur lui, sur sa relation houleuse avec son père, sur sa vie d’adolescent et de jeune adulte fut un vrai régal.

La construction du roman — avec ses aller/ retour dans le passé au gré des lieux où le narrateur se promène — est très agréable. Il règne un doux parfum de nostalgie dans cette histoire. Le personnage de Bruce m’a beaucoup touchée. J’ai retrouvé le même entrain de lecture avec cette suite.

«L’envers du temps» est un joli coup de cœur.

L’écriture de Wallace Stegner est toujours un régal plein de douceur et de nostalgie; comme il me tarde de sortir un autre livre de l’auteur de ma pal !

L'envers du Temps

L'envers du Temps
92.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

10/10

    L'HISTOIRE

    9/10

      En résumé

      • Collection Nature Writing aux éditions Gallmeister

      Infomations

      • Editions Gallmeister (7 septembre 2017)
      • 359 pages
      • Broché : 23.20 € Ebook : 15.99 €

      2 commentaires

      • keisha
        11 septembre 2017 à 13 h 11 min -

        Je lis systématiquement Stegner (au point de l’avoir fait en VO pour l’un, En lieu sûr, récemment ressorti chez totem d’ailleurs) , je serai donc ravie de retrouver la ‘suite’ de La montagne en sucre.

      • Le Bouquineur
        15 septembre 2017 à 13 h 13 min -

        Je suis en train de le lire… à suivre… un écrivain que je découvre.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *