Le dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper


le dernier des mohicans James Fenimore Cooper GallmeisterPremières phrases
Les guerres dans les colonies d’Amérique du Nord avaient ceci de particulier qu’il fallait vaincre les difficultés et les dangers de la nature sauvage avant même de pouvoir rencontrer les ennemis. Une large frontière constituée de forêts apparemment impénétrables séparait les territoires des provinces hostiles appartenant à la France et à l’Angleterre. Le colon intrépide et le soldat européen entraîné qui se battait à ses côtés passaient souvent des mois à lutter contre les rapides ou à franchir les cols accidentés des montagnes, en quête d’une occasion de prouver leur courage dans un affrontement plus martial.

Pourquoi ce livre
Voila un livre que j’ai dans ma bibliothèque depuis très très longtemps et dont j’ai plusieurs fois retardé la lecture. Une première fois, dans mon adolescence, à cause du style d’écriture de l’auteur que j’avais trouvé vraiment trop « guindé » à l’époque. Plus tard, je me suis procuré un ouvrage « jeunesse » en pensant que cela irait mieux niveau traduction mais c’était une version abrégée, je n’ai pas voulu la lire. L’année dernière la maison d’édition Gallmeister à eu la très bonne idée de rééditer ce roman avec une nouvelle traduction, alors je me suis dit bingo , cette foi c’est la bonne !

Mon appréhension face à ce roman étant toujours là et pour être sur d’aller au bout de ma lecture, j’ai organisé une lecture commune, donc cette fois ci c’est la bonne, après toutes ces années, je vais enfin lire « Le dernier des Mohicans » !

Résumé

1757, la guerre franco-anglaise fait rage pour la conquête du Nouveau Monde tandis que les tribus indiennes se livrent une lutte sans merci. Le maréchal français Montcalm remonte le lac Champlain avec ses soldats pour prendre le fort William-Henry, tenu par le colonel Munro. Au même moment, les filles de ce dernier, Cora et Alice, sont en chemin pour le rejoindre. Egarées dans la forêt nord-américaine, elles rencontrent un chasseur blanc, Natty Bumppo, alias Œil-de-Faucon, et deux Indiens, Chingachgook et son fils Uncas, le dernier des Mohicans, qui deviennent leurs guides dans cette Amérique sauvage.

Mon avis sur Le dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper

Voilà c’est fait : j’ai lu «Le dernier des Mohicans ». J’ai enfin fait la connaissance du fameux Natty Bumppo /Œil-de-Faucon / le tueur de daim / Bas de cuir. Merci à François Happe (le traducteur) qui m’a permis de découvrir ce roman mythique !

Alors ce que j’en ai pensé ? C’est compliqué ! J’ai adoré certaines choses et été lassée par d’autres.

J’ai adoré l’ambiance du livre, le fait qu’il soit écrit sous forme de récit. Les descriptions des paysages m’ont enchantée. Le contexte historique est intéressant. J’ai énormément aimé le style d’écriture (du traducteur du coup).

En revanche, j’ai eu du mal avec le rythme de l’histoire. Un enchaînement de scènes de marche longues, très longues ( sur plusieurs pages ) suivies d’un coup d’une mauvaise rencontre très brève puis de nouveau une longue errance et ainsi de suite.

J’ai régulièrement perdu le fil des déplacements des protagonistes.
La manie de l’auteur de donner plusieurs pseudo ou diminutif à ses personnages m’a régulièrement perdue ! souvent je me demandais : mais c’est qui celui-là ?! Du coup, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages.

Il faut savoir que j’ai lu ce livre sur un mois et pas dans une bonne période de lecture, ce qui ne facilite pas non plus. Il faut être très attentif pour suivre cette histoire sinon on est vite perdu, Exemple : les personnages marchent pendant plusieurs pages puis d’un coup, ils sont dans un canoë alors si vous rêvassez pendant le quart de ligne où ils trouvent et prennent le canoë et bien vous ne comprenez plus rien:)

Deux personnages m’ont particulièrement interloquée :
Pourquoi Œil-de-Faucon qui vie avec les Indiens, passe sont temps à revendiquer son sang pur ? Cela en était agaçant à force.
Et Alice,la fille chérie à son papa, c’est simple : Ou elle était en train de pleurer, ou elle était évanouie ! Grrr, régulièrement je me disais : du calme Nathalie, n’oublie pas que ce roman a été écrit en 1826.

Malgré ces petits bémols, je suis contente d’avoir lu ce roman, et j’ai hâte de lire « Les pionniers » qui vient de sortir chez Gallmeister par le même traducteur et surtout , je vais enfin pouvoir regarder le film tiré du roman !

Ce qui est ballot, c’est que j’étais persuadé que « Les pionniers » était la suite du « dernier des Mohicans » alors qu’il s’agit en fait du premier tome de la série ! Rien de bien grave.

Les billets de : Hélène, Julie

Le dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper

6.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.0/10

L'HISTOIRE

6.0/10

En résumé

  • Traduit par François Happe
  • Titre V.O. : The Last of The Mohicans

Infomations

  • Gallmeister - Totem - (17 août 2017)
  • 473 pages
  • 12 €

5 commentaires

  • lcath
    24 septembre 2018 à 21 h 56 min -

    Pas lu non plus, je crois, même si je revois un vieux livre d’enfant à couverture verte écritures dorées dessus… je ne sais pas si je l’ai lu…Je redoute l’écriture datée en fait si on ajoute les éléments que tu donnes , il va falloir s’accrocher 🙂

    • Chinouk
      24 septembre 2018 à 22 h 05 min -

      Si tu prends cette version, tu n’auras pas de problème avec l’écriture. La version Gallmesiter est très bien traduit et pas daté.

  • rachel
    24 septembre 2018 à 22 h 19 min -

    je pense l’avoir lu…mais cela ne m’a pas laisse de souvenirs….et avec ta critique rien ne bouge dans ma tete…dommage pour les bemols…;)

  • Alaska
    26 septembre 2018 à 16 h 20 min -

    Bon je devais me joindre à vous pour la lecture commune mais le timing était moins bon. Le livre est toujours dans ma PAL et je compte bien le lire un jour. J’ai hâte de voir ce que je penserai de ces longues scènes de marche!

    • Chinouk
      2 octobre 2018 à 17 h 59 min -

      Après, je penses que ce n’était pas non plus une bonne période pour moi pour le lire. J’ai hâte d ‘avoir ton avis. J’ai tout de même hâte de lire les pionniers 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.