Journal d’un aventurier de Koh Lanta – Javier Rodriguez


le-journal-dun-aventurier-de-koh-lanta

Premières phrases :

J’ai participé à des tas de jeux-concours, plus ou moins hasardeux, parce que j’adore ça. Je suis un joueur, depuis très longtemps. Peut être pour me mettre plus de couleurs dans ma vie – je suis peintre en bâtiment, ça aurait tout son sens ! — ou parce que j’ai compris très vite qu’à force de jouer, on finit par gagner des choses inatteignables en temps normal.

Pourquoi ce livre :

Je suis une fan de Koh Lanta depuis la première heure. Bien que je n’ai pas spécialement apprécié Javier dans sa saison — je l’avais trouvé trop stratège — , j’étais assez curieuse de connaître l’envers du décor de mon émission chouchou. Le speech du livre m’a plu puisque ce n’était pas un énième récit pour descendre la prod et dénoncer je ne sais quel trucage comme l’on fait certains candidats frustrés.

Mon avis :

Au départ, ils étaient 16 à l’arrivée il n’en restera qu’un.
Elle me fait toujours quelque chose cette phrase annoncée en début d’épisode par Denis Brognard. C’est donc avec un réel plaisir que je me suis lancée dans la lecture de ce récit dès qu’il a franchi le seuil de chez moi.

Il faut que je vous dise un truc : si vous êtes fan de Koh Lanta : lisez ce livre ! Javier Rodriguez, candidat de la saison 12, vous fait vivre l’aventure de l’intérieur comme si vous y étiez : la faim et la fatigue en moins.
Du casting à l’après-émission, ce candidat de l’équipe jaune, éliminé après les ambassadeurs nous raconte tout.

C’est très intéressant de découvrir l’envers du décor, la vie sur le camp, les épreuves, les conforts, les immunités, la maison des candidats (après la réunification).

Avec ce récit, il veut tordre le cou à tous les mensonges et autres calomnies qui ont été dits sur cette émission.
C’est aussi pour rendre hommage au docteur Thierry Costa, qui s’est suicidé après le drame de la non-saison 13, qu’il a finalement tenu à écrire ce livre.

J’ai découvert un candidat droit dans ses bottes : stratège, mais honnête. Il nous montre aussi que Koh Lanta c’est une grande famille et qu’après l’émission les rancunes des uns et des autres restent sur l’île.

L’écriture est agréable à lire et les pages tournent toutes seules, ce récit m’a passionnée de la première à la dernière page. C’est Bruno Adams un ami de longue date de Javier Rodriguer qui a mis en forme ses mots.

Journal d’un aventurier est un livre que tous les fans de l’émission devraient avoir dans leur bibliothèque.

Journal d’un aventurier de Koh Lanta – Il n’en restera qu’un – Javier Rodriguez et Bruno Adams – La boite à pandore (18 novembre 2015) – 207 pages
⇛ Commander le livre

8 commentaires

  • geekette bretonne
    5 janvier 2016 à 18 h 08 min -

    Le plaisir de recevoir un colis ou une lettre avec une grosse ou moins grosse surprise dedans..mais pour la plupart, des choses qu’on aurait jamais pu vraiment s’offrir…et l’excitation de gagner aussi 😉

    • Chinouk
      5 janvier 2016 à 18 h 23 min -

      Heuuu ….. j’ai loupé un truc ?

      • geekette bretonne
        5 janvier 2016 à 18 h 48 min -

        je répondais à ce que tu as mis au début de ton article 😉

        • Chinouk
          5 janvier 2016 à 19 h 09 min -

          ahh.. Bon 19h08 c ‘est peut être pas la peine que je me réveille à cette heure-ci 😉 on verra ça demain 🙂

          • Rodriguez Javier
            5 janvier 2016 à 20 h 19 min -

            Merci pour cette analyse, et désolé d’avoir été stratège lors de mon Koh-Lanta 😉

          • Chinouk
            5 janvier 2016 à 21 h 45 min -

            Merci de ton passage ici Javier. Ne t’excuse pas d’avoir été stratège, car comme tu le dis quand on n’a pas le physique d’un athlète on fait avec les armes que l’on possède. Je l’ai compris avec ton livre.
            Petite rectification pour la couleur de l’équipe aussi, je ne sais pas pourquoi j’ai marqué rouge ! peut être est-ce Philippe qui m’a perturbée (un coup rouge, un coup jaune) 🙂

  • Léa Touch Book
    6 janvier 2016 à 15 h 22 min -

    J’aime bien regarder Koh Lanta, cela me tente bien ^^

    • Chinouk
      6 janvier 2016 à 15 h 55 min -

      J’ai beaucoup aimé ce livre car on vie vraiment l’émission de l’intérieur, comme si on était spectateur sur l île.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *