Frappe-toi le cœur de Amelie Nothomb


Premières phrases
Marie aimait son prénom. Moins banal qu’on ne le croyait, il la comblait. Quand elle disait qu’elle s’appelait Marie, cela produisait son effet. « Marie », répétait-on, charmé.
Le nom ne suffisait pas à expliquer le succès. Elle se savait jolie. Grande et bien faite, le visage éclairé de blondeur, elle ne laissait pas indifférent. À Paris, elle serait passée inaperçue, mais elle habitait une ville assez éloignée de la capitale pour ne pas lui servir de banlieue. Elle avait toujours vécu là, tout le monde la connaissait.

Pourquoi ce livre 
Comme depuis de nombreuses années, début septembre rime pour moi avec nouveau roman d’ Amélie Nothomb ( bon OK ça ne rime pas, mais on va faire comme si). Ayant été ultra déçue l’année dernière par « Le crime du comte de Neuville » (qui est pour moi son pire roman), je me lance dans « Frappe-toi le cœur » avec une certaine appréhension.

Mon avis sur Frappe-toi le cœur d’Amelie Nothomb

« Frappe-toi le coeur, c’est là qu’est le génie. » Alfred de Musset, voilà ce que nous dit la quatrième de couverture du 26eme roman d’Amelie Nothomb. Pas bavarde comme d’habitude, mais cela ne me dérange pas, car j’aime me jeter dans les livres de Nothomb à l’aveugle. Je ne lis – ni n’écoute -, aucune ITW avant de me lancer dans ma lecture.

Dans cet opus il va être question d’amour maternel, de jalousie, d’envie, de manque affectif…
Marie, une magnifique créature qui aime susciter de la jalousie, ne va pas supporter l’attention que les autres portent à Diane, son nouveau-né.
C’est Diane que nous allons suivre dans ce roman. Une petite fille très intelligente qui comprend vite que le comportement de sa mère envers elle n’est pas normal. On va la voir grandir et s’accomplir dans sa vie d’adulte comme elle le peut.
J’ai adoré Frappe-toi le cœur ! j’ai apprécié l’émotion qui se dégage de ce roman, surement parce que le sujet me touche particulièrement. C’est d’ailleurs un des seuls lives d’Amélie où l’on peut vraiment se projeter dans l’histoire.
On y retrouve l’écriture délicieusement piquante de l’auteure avec ses sujets de prédilection : la beauté et la fascination.

Dès les premières lignes, une chose m’a interloquée : les prénoms ! Marie, Olivier, Diane, Nicolas, Célia… aucun des protagonistes n’a de prénom farfelu comme l’auteure a l’habitude de nous proposer. Pourquoi ? Pour mieux nous toucher ?
Diane est un personnage qui m’a vraiment touchée, j’ai été attendrie devant la petite fille qu’elle était et la femme droite qui va au bout de ses envies qu’elle est devenue.

Reproduit on les schémas d éducation parentale ? Voilà finalement la question que pose ce roman.

Frappe-toi le cœur d’Amelie Nothomb est l’un des romans les plus accessibles et idéal pour découvrir la plume d’Amelie Nothomb. Un petit roman émouvant qui se lit d’une traite et que je vous recommande fortement.

Frappe-toi le coeur

Frappe-toi le coeur
90

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

9/10

    L'HISTOIRE

    9/10

      Infomations

      • Albin Michel (23 août 2017)
      • 180 pages
      • Broché : 16.90 € Ebook: 11.99€

      2 commentaires

      • keisha
        8 septembre 2017 à 14 h 50 min -

        j’ai suivi quelques informations pour une fois, et j’ai bien envie de le lire (en avril, pour le mois belge)

        • Chinouk
          8 septembre 2017 à 15 h 26 min -

          En avril ? ah oui, tu prévois tes lectures à long terme dit donc toi 🙂

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *