Etre femme en Asie de Anne Garrigue


Etre femme en Asie PicquierPremières phrases
Être femme en Asie. Beau sujet, mais quel point commun entre une riche entrepreneure chinoise, une mère au foyer japonaise, une paysanne indienne et une ouvrière vietnamienne ?
L’Asie, immense ensemble géographique de pays continentaux et d’archipels, est une zone hétérogène en matière de développement, de taille, de culture et de religion. À l’intérieur même de chaque nation existent de profonds fossés entre femmes rurales et urbaines, pauvres et riches, analphabètes et universitaires. Et si les nouvelles technologies, et singulièrement le téléphone mobile, branchent de plus en plus les femmes d’Asie sur la mondialisation, elles ne vivent pas toutes dans le même espace ni dans le même temps.

Pourquoi ce livre
Parce que je suis passionnée par la culture asiatique et que j’aime beaucoup les essais ( enquête, reportage ? Je ne sais pas comment catégoriser ce genre de livres) que publient les éditions Picquier sur le sujet . Il y a quelque temps, j’ai lu le très intéressant « Japon, la crise des modèles » de Muriel Joliver ainsi que « Écrire au Japon » de OZAKI Mariko que j’avais aussi beaucoup aimé. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à découvrir celui-ci.

Mon avis sur le livre

Un être humain sur quatre est une femme asiatique. Il est donc essentiel de s’intéresser à la question des femmes à partir de l’Asie. Qu’avons-nous à apprendre des inégalités hommes-femmes dans cette région du monde, quels problèmes se posent avec le plus d’acuité?? Sommes-nous dans une période de progression du statut des femmes ou bien sommes-nous en train d’assister à un retour en arrière??

Anne Garrigue, journaliste écrivain ayant vécu 16 ans en Asie, nous propose avec « Etre femme en Asie » une enquête très documentée et chiffrée sur la place de la Femme dans les différents pays d’Asie.

Voilà un reportage ultra-intéressant et passionnant. C’est un petit livre exposant beaucoup de chiffres; donc, c’est un peu compliqué de vous en parler en détails. L’auteure y aborde de nombreux thèmes comme :
la pénurie d’enfants filles, très flagrante en Chine ( à cause de l’ex-politique de l’enfant unique) et en Inde (où la dot d’une fille coûte cher), où les parents n’hésitent pas à supprimer les foetus filles, même si depuis quelques années, des lois l’interdisent.
Les parents qui ne pratiquent pas l’avortement – mais qui ne veulent pas de filles pour autant – n’hésitent pas à laisser périr leurs bébés en ne les soignant pas.
L’éducation n’est pas la même pour les filles et les garçons: ainsi, au Japon, les cours enseignés aux filles et aux garçons sont différents.
Bien que globalement, les filles surpassent les garçons en terme de réussite scolaire.
L’auteure parle aussi de la place de la femme dans la famille et dans l’éducation des enfants, de la position (très limite) de la femme en politique. Elle propose également un chapitre sur la migration et traite des femmes, dues justement au déficit en femmes dans certains pays.
Bref, j’ai appris énormément de choses dans ce livre: par exemple que la loi de l’enfant unique en Chine n’était plus d’actualité depuis le 29 octobre 2015; j’ai également été étonnée du peu de considération de la femme au Japon, un pays pourtant ultradéveloppé.
Enfin, j’ai appris l’existence du statut de « Femme de réconfort » pendant la guerre.
Mon livre est rempli de post-it tellement j’ai relevé de passages intéressants, voire choquants.
L’écriture de l’auteure est agréable à lire, même avec les nombreux chiffres qui parsèment l’ouvrage.

Anne Garrigue a fait un excellent travail de recherche et nous propose à la fin une bibliographie sur les différents thèmes abordés: j’y ai relevé plusieurs titres que je vais me procurer.

En outre, deux autres livres de celle-ci sont parus chez Picquier : « Japonaise, la révolution douce » et « L’Asie entre nous ». Deux livres que je ne vais pas tarder à m’offrir.

Etre femme en Asie

7.8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

7.5/10

L'HISTOIRE

8.0/10

Infomations

  • EDITIONS PHILIPPE PICQUIER (2 novembre 2017)
  • 144 page
  • Broché : 16€ / Ebook : 9.99 €

2 commentaires

  • Matatoune
    13 décembre 2017 à 15 h 53 min -

    Un livre qui semble très intéressant. Je le garde sur ma liste si par chance un de mes prochains voyages m’amène en Chine comme je le souhaite!

    • Chinouk
      22 décembre 2017 à 15 h 03 min -

      Oui très intéressant comme livre, j’ai apprécié qu’il parle vraiment de tous les pays d’Asie et non seulement les plus grands. Un livre à lire si tu aimes la culture asiatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.