Depuis l’au-delà de Bernad Werber


 depuis l-au-dela  livre de bernard werber Premières phrases
« Qui m’a tué ?
À peine réveillé, l’écrivain Gabriel Wells bondit de son lit. Il a enfin trouvé en rêve la première phrase de son prochain roman. Une question simple, qui ouvrira le livre sur l’énigme du décès du narrateur.
« Qui… m’a… tué ? »
Ce démarrage lui semble offrir un paradoxe qui va l’obliger à trouver une intrigue originale. Comment le héros peut-il s’exprimer s’il est déjà trépassé ? Comment a fortiori peut-il enquêter sur son propre assassinat ?

Pourquoi ce livre
Fan depuis très longtemps de Werber, c’est toujours un plaisir pour moi de voir paraître un nouveau roman de l’auteur. Son dernier « nous les chats » m’avait enchantée (lien) , alors j’attendais beaucoup de celui-ci dont le résumé me tentait énormément.

Résumé

Je me nomme Gabriel Wells. Je suis écrivain de romans à suspens. Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement :Moi-même. J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui. Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini. En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts. Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

Mon avis sur Depuis l’au-delà de Bernad Werber

Que dire d’autre du dernier Werber que : j’ai adoré, surkiffé même !

Gabriel, un auteur sur le déclin, va se réveiller un matin et se rendre compte qu’il est en fait mort ! Il va tout mettre en œuvre avec l’aide d’une medium (rencontrée dans la salle d’attente de son docteur), pour découvrir son assassin. De nombreuses personnes auront un mobile, mais Hitchcock seul le sait ( Pour comprendre, il faudra lire le livre).
Un thème de l’au-delà que j’aime beaucoup et qui est non sans me rappeler le très bon « Les thanatonautes » (que je suis d’ailleurs en train de relire pour la 5e fois).

Bernard Werber maîtrise formidablement bien le sujet.

Les critiques de Werber sur le monde littéraire sont succulentes : le fait qu’il préfère se fier aux avis de ses vrais lecteurs plutôt qu’à des critiques littéraires imbus d’eux-mêmes, qu’un auteur pour se défendre n’a que sa plume, il explique comment un auteur avait créé un personnage de pédophile pour se venger de quelqu’un qui l’avait descendu.

Depuis l’au-delà est un livre passionnant ! Car l’histoire est plaisante en elle-même, mais les ajouts de la fameuse encyclopédie du savoir relatif et de l’absolu d’Edmond Wells (des fourmis) – le grand oncle de Gabriel – le rendent captivant.
J’ai appris énormément de choses qui m’ont passionnée avec ce livre !

Ce fut un réel plaisir de retrouver l’écriture captivante de l’auteur !

Je vous recommande fortement cette lecture si vous voulez découvrir la plume de Bernard Werber. Les personnes qui ont adoré « les thanathonautes » ou «les fourmis » vous allez retrouver, dans ce livre, ce qui vous a séduit chez l’auteur !
Bref, un livre à lire d’urgence.

Depuis l'au-delà de Bernad Werber

Depuis l'au-delà de Bernad Werber
95

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

10/10

    L'HISTOIRE

    9/10

      Infomations

      • ALBIN MICHEL (4 octobre 2017)
      • 448 pages
      • Broché: 22 € Ebook: 14.99€

      4 commentaires

      • Matatoune
        31 octobre 2017 à 5 h 42 min -

        J avais adoré les thanathonautes et du coup, celui- ci me tente bien après avoir lu vos impressions. Merci. A suivre donc ….

        • Chinouk
          1 novembre 2017 à 15 h 20 min -

          Il ne faut pas hésiter, c ‘est un très bon Werber !

      • Humblement Votre
        11 novembre 2017 à 21 h 10 min -

        Werber me déçoit un peu ces dernières années. Le rire du cyclope et le miroir de Cassandre (que j’ai abandonné) m’avaient particulièrement déplu, par rapport à ce que j’avais déjà à ses débuts (les fourmis, les thanatonautes, quelles merveilles).
        MAIS (!) le pitch de ce dernier bouquin me tente énormément et ton article me titille! Je vais donc mettre mes a priori de côté et sûrement me laisser tenter dans les mois à venir…
        Merci pour ce billet!

        • Chinouk
          13 novembre 2017 à 12 h 13 min -

          Tu peux aller vers ce roman sans aucun souci ! c’est du Werber des debuts

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *