Denali de Patrice Gain


denali livre patrice gainPremières phrases

C’était le premier matin de mois d’août. Une chaude journée d’été s’annonçait. Une de ces journées où la chaleur évapore votre énergie et vous laisse apathique. J’étais assis contre les planches disjointes du poulailler, près du potager. Les poules grattaient la terre et picoraient en caquetant. Une coccinelle jaune, avec sept points noirs, s’était posée sur les pages du livre «into the wild» que je n’arrivais pas à lâcher, puis elle était remontée le long de mon avant-bras.

Pourquoi ce livre
En parcourant le catalogue de nouveautés de la maison d’édition « Le mot et le reste », je suis tombée sous le charme de cette couverture, puis le titre a titillé la curiosité de la Fan du Grand Nord que je suis. Denali étant le nom d’un parc national en Alaska et aussi le nouveau nom du Mont McKinley, le plus haut sommet d’Amérique du nord. Le nom de l’auteur a fini de me faire douter : il me fallait ce livre.
Patrice Gain, je l’ai découvert avec son délicieux « La naufragée du lac des dents blanches».

denali mont Mac Kinley

Le Denali (ex Mont Mc Kindley)

Mon avis sur le livre

Avec Denali, nous allons suivre Matt qui, suite au décès de sa grand-mère, se retrouve livré à lui-même dans une ferme isolée du Montana.

Matt vivait avec sa grand-mère, car sa mère, n’ayant pas supporté le décès de son père, a été internée dans un hôpital psychiatrique. La seule famille qui reste à cet ado, c’est son frère Jack, mais celui-ci le rejette.

En fouillant dans les affaires de sa grand-mère, Matt va trouver des revues d’escalade datant d’avant sa naissance avec des photos de son père.
Celui-ci est mort en escaladant le Denali, alors que Matt et Jack se sont toujours demandé ce que leur père était bien allé faire là-bas, car pour eux il n’avait rien d’un gars adepte de l’escalade !

Avec la découverte de ces pages, Matt va entreprendre de mettre à jour l’histoire de son père et va déterrer un lourd secret de famille.

J’ai trouvé les personnages de ce livre très bien construits. J’ai éprouvé autant de l’empathie pour Matt que j’ai détesté Jack.

Matt était prêt à tout pour son frère, j’avais parfois envie de le secouer et de lui lire : Stop ! laisse-le, cela va mal finir ! Ce fut hélas le cas.

Après la lecture, d’une traite de Denali j’ai envie de dire Wow ! Voilà du Nature Writing comme je les aime ! Le Montana, les grands espaces, les parties de pêche, de la poussière, des personnages torturés…

Patrice Gain aime les grands espaces et cela se ressent, j’aime beaucoup son écriture et ses descriptions. En 256 pages, j’ai pris un aller direct pour le Montana.

L’auteur nous propose avec « Denali » un livre bien construit avec de belles montagnes russes émotionnelles dans les dernières pages.

Avec son premier roman, je savais qu’il fallait que je suive ses écrits: avec celui-ci, j’en suis sûre ! J’espère profondément qu’il nous en proposera d’autre dans ce genre, car Patrice Gain a tout pour devenir le maître du Nature Writing français

À tous mes amis, et lecteurs fans de Nature Writing (et les autres), ruez-vous sur Denali ! Vous ne serez pas déçu.

Denali

Denali
9.8

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

10/10

    L'HISTOIRE

    10/10

      En résumé

      • Un excellent Nature Writing digne des plus grands auteurs americians

      Infomations

      • Le mot et le reste (18 mai 2017)
      • 264 pages
      • Broché : 21€ / Ebook :12.99€

      3 commentaires

      • Marie-Claude
        16 juin 2017 à 2 h 24 min -

        Oh là! Il me faut ce roman. Je viens d’aller lire un peu sur « La naufragée du lac des dents blanches » et il m’intrigue tout autant. Intéressant qu’un Nantais écrive du nature writing qui se passe au USA.
        Je sais quels livres je ramènerai de mes vacances européennes! Merci pour cette découverte qui m’aurait échappée.

      • keisha
        16 juin 2017 à 7 h 09 min -

        Bon éditeur.

        • Chinouk
          13 juillet 2017 à 11 h 45 min -

          l’éditeur de Arnaud Devillard notre chouchou commun 🙂

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *