Demain je pars de Laurent Leoncini


demain-je-pars

Premières phrases:

La réalité est telle que l’on veut bien la voir. Ce soir-là, elle était éclairée par des milliers de petites lampes de couleurs qui parcouraient un somptueux jardin, animé de rires et de discours incessants. Une société mondaine enivrée de cocktails exotiques ressemblants plus à des tableaux qu’à de simples boissons. Je plongeais une fois de plus dans cette atmosphère grisante, qui rendait le climat tropical sous lequel on vivait, encore plus chaud et humide qu’il ne l’était d’habitude.

Pourquoi ce livre :

Cela ne vous est jamais arrivé d’avoir envie de tout plaquer, que vous ayez seize, vingt-cinq, ou cinquante ans ?  Changer de pays, de climat, de culture, de vie ?  Voilà la question qui m’a été posée quand Laurent Leoncini m’a proposé de lire son livre « Demain, je pars ! ». Il ne faut pas m’inviter à partir, car moi, j’ai toujours une valise de prête dans le coin de ma tête ; alors sans même chercher à en savoir plus sur l’histoire, j’ai accepté avec joie de recevoir son Ebook.
Et j’ai sacrément eu raison !

Mon avis :

Dans ce livre, nous allons faire la connaissance de Hugo, 26 ans, un fils à papa destiné à un brillant avenir bien rangé : de l’argent, une belle situation, un mariage lisse.
Oui, mais voilà Hugo ne veut pas de cette vie. Lui, il veut du soleil, du sable, des cocotiers, de l’aventure. Il veut vivre une vie qui le fait vibrer, alors il se donne les moyens d’y parvenir.

Le Hugo d’avant n’est plus. Du jour au lendemain, il devient quelqu’un d’assez surprenant avec des agissements assez discutables. Mais on n’a rien sans rien. Au détour d’une bibliothèque, il rencontre Anna.  Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Ils vont vivre quelque chose de fort, très fort. Leur histoire d’amour m’a fait chavirer le cœur.

Pour vous dire, j’étais obligée de poser ma main sur ma liseuse pour cacher les lignes de la page que je n’avais pas encore lues, je ne voulais pas m’auto-spoiler mais mon regard était sans cesse attiré vers le bas de la page, je n’en pouvais plus de ne pas savoir.

Leur histoire d’amour est tellement originale et intense, et encore je pense qu’intense n’est même pas assez fort pour la décrire.

Et que dire des dernières pages ? Mon cœur a juste explosé avec cette dernière phrase qui peut être comprise de différentes façon… j’écris ces lignes à chaud et je vous avoue être encore sous le coup de l’émotion.

J’ai adoré la construction de ce livre, l’originalité de l’histoire, on se pose sans arrêt des questions.

L’écriture de Laurent Leoncini est directe, il va droit au but sans chichi. Rien n’est de trop dans ce livre, excepté peut-être quelques fautes dans la version ebook, mais l’on passe dessus tellement on est happé par l’histoire. Je suis fan de son style et je lirai avec grand plaisir d’autres écrits de l’auteur quand il y en aura.

Ah oui, Monsieur Leoncini, il faut éviter de laisser traîner le 06 d’un mec aussi troublant, car forcément, on ne résiste pas à l’envie de l’appeler. Je ne vous cache pas ma surprise quand un homme a décroché. Ce n’était pas Hugo, hélas.

Je crois que vous l’aurez compris « Demain, je pars » est un vrai coup de cœur (dans les deux sens du terme, car le mien a du mal encore à s’en remettre). Le livre n’existe pour le moment qu’au format ebook à un tout petit prix, mais il me semble qu’il est prévu qu’il sorte en livre papier.

Je ne peux que vous le conseiller très très fortement si vous aimez les histoires d’amour à l’eau de rose (mais avec des piquants, les roses !)

Ps : je ne resiste pas à l’envie de vous mettre la trombine de l’auteur car si Hugo devait avoir un vrai visage, il lui ressemblerai fortement.

dLaurent Leoncini

Demain je pars

8.5

L'ECRITURE DE L'AUTEUR

8.0/10

L'HISTOIRE

9.0/10

En résumé

  • Une lecture coup de coeur

Infomations

  • Librinova (16 novembre 2015)
  • 240 pages
  • 4.99 €

2 commentaires

  • Electra
    13 mars 2016 à 10 h 02 min -

    Amusant de te voir aussi touchée par une lecture et de plus un roman « à l’eau de rose » !!! Je suis ravie de te voir aussi emballée et ton écrivain est très charmant. Ce n’est pas du tout mon genre de lecture mais j’aimerais bien le voir en Poche !

    • Chinouk
      27 mars 2016 à 19 h 00 min -

      oui parfois un peu de légèreté cela fais du bien ! Ce roman m’a complètement envoutée. 🙂 D’autant plus que celui là on ne devine pas la fin. C’et en grande partit ce que je reproche au roman de chick lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo les passions de chinouk