Ar-Men de Emmanuel Lepage


bande dessinée ar men«j’ai choisi de vivre au fond du monde. Par temps clair, je crois apercevoir la silhouette sombre de la pointe du Raz qui s’avance comme une griffe. Plus à l’ouest, l’île de Sein résiste aux assauts incessants d’une mer jamais tendre… Maigre échine d’une terre que l’on prétend aujourd’hui engloutie. Et puis un chapelet de roches qui court jusqu’à moi : la Chaussé. Pendant des siècles les navires se sont fracassés sur ces récifs meurtriers. »

Pourquoi cette Bande dessinée
Je lis très peu — voire pas du tout — de BD, mais je suis une amoureuse des phares de la mer d’Iroise, alors quand Emmanuel Lepage consacre un album à Ar-Men le phare des phares, l’enfer des enfers, il m’était impossible de passer à côté. J’ai eu le plaisir de la recevoir dans le cadre de l’opération  » La bd fait son festival  »  de PriceMinister

Mon avis

bande dessinée ar men
Ici nous allons suivre deux gardiens de phare : Louis et Germain qui, dans les années 1960, sont en fonction sur Ar-Men, le phare mythique de la mer d’Iroise, le phare le plus à l’ouest des côtes bretonnes, L’enfer des enfers, le plus inaccessible et le plus exposé au mauvais temps.

Tous les soirs, Germain raconte des histoires à sa petite fille pour l’endormir. Elle aime beaucoup celle de la ville d’Ys, cette cité légendaire engloutie au large de Douarnenez.
Lors d’une tempête, les deux gardiens vont découvrir, sur les murs du phare les écrits de Moizez, un jeune îlien devenu le premier gardien d’Ar-men. Cela va être l’occasion de découvrir l’histoire de la construction du phare — une construction qui aura duré plus de 15 ans — ainsi que l’histoire de l’île de Sein et des nombreux naufrages qui ont eu lieu sur sa Chaussée.

 

Cette Bande dessinée est tout simplement sublime et passionnante ! Passionnante parce qu’elle raconte non seulement la construction d’Ar-men et la vie des gardiens dans celui-ci, mais l’on y croise aussi des légendes bretonnes comme Ys, l’Ankou et son Bag Nos ( bateau fantôme.). On entraperçoit même Merlin (qui aurait séjourné sur Sein ?)

 

Quand j’étais petite, j’avais une peur bleue de l’Ankou. Une statue de celle-ci était (est) présente dans l’église de Ploumilliau (22) où j’allais en vacances. Ce squelette avec sa faux m’a traumatisée icon_smile

 

Les dessins, et spécialement les couleurs de cet album, sont magnifiques: Des tons bleus, vert foncé, oranges, gris. L’auteur a intelligemment donné une teinte différente à ses planches suivant si l’on était dans le présent ou dans les différentes histoires.
Ce fut un pur moment de bonheur que de parcourir ces planches pleines de poésie. En général, je n’aime pas les bandes dessinées car je les lis trop vite, je fais à peine attention aux dessins. Alors qu’avec celle-ci j’ai vraiment pris mon temps, il faut dire que le texte se prête bien à la lenteur.

La fin est magnifique, alors je ne vais évidemment pas vous la raconter, mais la symbolique avec les images Télé du 10 avril 1990 qui nous montrent l’hélitreuillage du dernier gardien en fonction, est très belle. L’enfer des enfers après 109 ans de service est désormais automatisé (C’est le premier à avoir été automatisé)

Je ne connaissais pas Emmanuel Lepage, mais en faisant quelques recherches j’ai vu qu’il avait d’autres ouvrages à son actif dont «
Voyage aux îles de la Désolation » et « La lune est blanche« deux ouvrages qui se déroulent en Arctique et Antarctique ! Forcément qu’il va me les falloir !

bande dessinée ar men

bande dessinée ar men

« Le feu est clair, tout va bien »

 

Si vous aimez la Bretagne, les phares, la mer, les îles, je ne peux que vous recommander très fortement cette BD ; elle est tellement belle…

Si vous l’achetez, elle est vendu avec un DVD  : Les Gardiens de nos côtes, film de Herlé Jouon. J’aurai bien aimé le voir moi 🙁

9

LES DESSINS

8.0 /10

L'HISTOIRE

9.5 /10

LES COULEURS

9.5 /10

Infomations

  • Futuropolis (16 novembre 2017)
  • 96 pages
  • 21 €

5 commentaires

  • Fanny
    28 mars 2018 à 7 h 02 min -

    Les dessins sont sublimes..du grand Lepage!

  • Anne
    28 mars 2018 à 17 h 55 min -

    J’ai hâte de lire cette BD !

  • Karine
    9 avril 2018 à 1 h 17 min -

    Cette BD, je veux absolument la lire. Je suis une grande amoureuse de la mer moi aussi.

  • Chinouk
    19 avril 2018 à 9 h 29 min -

    Elle est sublime, si tu aime la mer tu vas l’adorer !

  • Chinouk
    19 avril 2018 à 9 h 30 min -

    Je ne connaissais pas l’auteur, mai je vais me pencher sérieusement sur ses autres bd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.